La gastronomie en Bretagne

L’art gastronomique breton : une référence à travers le monde

 

La cuisine est un élément important de l’image d’une région. On peut même affirmer sans risque de se tromper que chaque région est représentée dans le monde par ses saveurs. La gastronomie bretonne pour sa part repose sur les produits du sol et de la mer. Une tradition culinaire qui remonte à l’histoire de ses habitants et dont nous révélerons ici quelques spécialités.

 

La genèse d’une gastronomie bretonne

 

Au début du XXè siècle, les premiers touristes qui visitent la région par le chemin de fer expriment leur grand attachement à une cuisine de produits qu’ils associent à la nature et aux paysages sauvages de la Bretagne. Ce sont d’abord des fruits de mer (huîtres, crustacés…) qui répondent à une certaine image romantique. Puis les poissons dont les saveurs portent la force du goût des eaux bretonnes.

 

À l’intérieur des terres, la chasse aux gibiers qui étaient ensuite cuisinés dans les auberges locales fait des adeptes. Le développement du maraîchage et la spécialisation des produits comme les choux-fleurs, les artichauts, ou les fraises s’accentue. Ainsi naît la gastronomie de produits Bretons qui évolue avec la découverte de nouvelles spécialités.

 

La gastronomie en Bretagne : une marque identitaire !

 

Les spécialités gourmandes de la Bretagne sont toutes aussi riches qu’authentiques. Les produits de la pêche offrent une très grande variété de poissons, de crustacés et de coquillages. Les huîtres et les moules sont rois dans la région. D’une fraîcheur inégalée, ils proviennent des estuaires du Morbihan ou du côté de cancale.

 

La terre bretonne est aussi reconnue pour la qualité de ses légumes. L’artichaut et le chou-fleur sont des produits emblématiques cultivés avec plusieurs autres légumes comme la pomme de terre.

 

Chez les bretons, on sert les crêpes et les galettes en toutes circonstances, avec du jambon, des œufs, du fromage, de l’andouille, de la confiture… Le Kouign amann est tout aussi incontournable, sans parler de la bolée de cidre qui accompagne la dégustation des crêpes et des galettes. Le bonbon au caramel au beurre salé règne sur la confiserie bretonne.

 

Les produits bretons colonisent le monde

 

Les Bretons excellent dans l’agroalimentaire auquel ils ont su varier les canaux de distribution à l’export suivant une richesse exceptionnelle de l’offre. Pour déployer ses produits partout en France et au-delà des frontières nationales, la Bretagne a su devenir une championne de l’organisation logistique. Ses volumes à l’export sont de l’ordre de 35% en produits de terroir, essentiellement en Europe. Quelque peu en Asie et en Amérique (1,7%). Selon les chiffres des douanes, les exportations bretonnes représentent 2,8% du total français. La grande diversité des produits et gammes des industriels bretons constituent le véritable atout de ces exportations. Elle assure une présence de la gastronomie bretonne dans de multiples rayons de pays à travers le monde.