Que choisir entre gaz et électricité ?

Lors d’une construction ou d’une rénovation, la question du chauffage se pose. Il est souvent difficile de ne pas se perdre au milieu des nombreuses offres du marché. Pour faire la part des choses entre les deux sources d’énergies préférées des Français, voici des informations à prendre en compte au moment de choisir.

 

Le gaz pour les logements spacieux

Le chauffage au gaz naturel est réputé pour diffuser une chaleur homogène et enveloppante. Agréable, elle n’assèche pas l’air de l’habitation.

Aujourd’hui, les appareils électroniques offrent un réglage par thermostat et un contrôle précis de la température. Ces chaudières « intelligentes » disposent également de nouvelles fonctions pour limiter le risque de gel récurrent sur les anciens modèles. Ce système a donc tout pour vous faire passer un hiver agréable dans votre logement.

 

En contrepartie de ces avantages, l’installation de ce type de chauffage est assez onéreuse. Pour une maison de 150 m2 il faut compter entre 8000€ et 9000€ pour la pose des radiateurs et de la chaudière. L’ajout ultérieur d’un radiateur demande également des travaux.

Notez toutefois que des subventions existent pour moderniser ce type de système.

 

Le gaz naturel étant moins cher que l’électricité, l’investissement est amorti avec le temps. C’est la solution idéale pour les grands logements. Par ailleurs, si vous souhaitez réaliser des économies encore plus importantes en payant votre gaz moins cher, n’hésitez pas à réaliser une étude des tarifs pratiqués par les différents fournisseurs en vous renseignant à l’aide de comparateurs de gaz sur internet.

 

L’électricité pour plus de flexibilité

Si les anciens radiateurs électriques diffusaient une chaleur sèche et désagréable, de nouveaux dispositifs existent pour un confort optimal. Les panneaux radiants, les radiateurs nouvelle génération ou les planchers chauffants ont l’avantage d’offrir une chaleur uniforme et constante. Ils ont des formes de plus en plus esthétiques, ont des formats adaptés à chaque superficie et sont simples d’installation.

 

Un système électrique a un coût d’installation réduit et demande un faible entretien après la pose. Modulable, un radiateur s’installe en quelques minutes seulement et sans travaux pour plus de flexibilité.

 

Il est tout de même à noter un inconvénient : la facture d’électricité est onéreuse.

Faisons une petite comparaison (chiffres en provenance du Ministère du développement durable pour le mois de mars 2017):

 

  • Gaz naturel : un ménage au tarif réglementé B1 payait moins de 7€ pour 100 kWh, abandonnement inclus
  • Electricité : la facture d’un ménage utilisant les heures creuses 5 h par jour s’élevait à presque 16€ pour 100 kWh

 

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est préférable de s’intéresser aux différents tarifs pratiqués par les différents fournisseurs. Si vous souhaitez résilier votre contrat d’électricité chez votre fournisseur historique Engie au profit d’un fournisseur alternatif, nous vous recommandons cet article.

Le faible coût d’investissement du radiateur électrique et son côté peu encombrant en font le meilleur système pour les petits espaces. Si vous voulez en savoir plus sur l’énergie, que se soit comprendre le prix, les différents fournisseurs, ou des méthodes pour réduire sa consommation, ça se passe sur cette page

 

N’oubliez pas, avant de choisir votre moyen de chauffage, vérifiez votre isolation. Un logement bien isolé consomme moins et permet de diminuer les rejets de CO2 et de réduire sa facture.